Accueil            Les avocates corrompues bloquent mes preuves, attaquent mes sites et sont déboutées  
  Voir témoignage suivant

Dans ce témoignage effarant, vous pourrez lire des antécédents de LAMBERT François qui louait ses services de "Monsieur muscle" pour forcer des personnes âgées (le plus souvent) à vendre leur bien à des promoteurs ou intimider des créanciers à régler des dettes de casino pour des sociétés de recouvrement.
Ici M. CLET (au 8 rue Elis Vernet à Grenoble) partageait sa maison avec des locataires puis... !.
LAMBERT au service d'un promoteur s'est introduit dans la place pour mettre en péril les lieux, et, faire dégager M. CLET. Il fera de même pour moi l'année suivante en 1995 (avec la permission de la police !) au service de mon ex et de son ripoux GIRAUD Paul Maurice avec son association de malfaiteurs très proche d'élus.
(La dérive mafieuse est bien installée dans la ville)
Un des témoins terrorisé témoignera seulement deux ans plus tard après avoir quitté la FRANCE !

Par la même équipe, des lieux seront incendiés pour faire dégager les encombrants.
Voir texte recopié ci-dessous


Texte recopié

SUITE PARTICULIERE A PROCÈS - VERBAL

SERVICE CRIMINELLE - NOM DU REDACTEUR : ENNANE J.P... - DATE DE REDACTION : 22 AOUT 1994 - PAGE N° 2

En conflit avec Monsieur LAMBERT François, mon locataire qui ne veut rien entendre lorsqu'on lui parle de vie commune saine. J'ai eu l'occasion. à plusieurs reprise de lui faire savoir qu'il fallait se plier à cette règle et de bien se tenir et à chaque fois je me suis heurté à un mur.--
--J'ai été menacé verbalement par cette personne qui m'a fait savoir qu' il me "mettrait sur la tête" si je continuais à l'ennuyer. Les faits ont duré plusieurs mois jusqu'à cette fin juillet 1994 où cette personne s'est présenté devant mon entrée d'appartement et m'a porté des gifles au visage. J'ai été également menacé de coups si je continuais. J'ai fait remarqué à cette personne qu'il n'avait pas le droit de se présenter devant la porte de mon appartement et surtout de monter ces escaliers qui se trouvent être un lieu privé. Il n'en a pas tenu compte. ----------------

---J'ai même eu l'occasion de lui envoyer une lettre recommandée pour lui signifier ces faits et le fait qu'il devait quitter les lieux vu qu'il ne tenait pas compte des autres locataires et qu'il ne roulait pas se plier à tenir les lieux sains.

Monsieur LAMBERT François n'est pas allé retirer cette lettre et j'ai été contraint de lui porter et donner en mains propres une copie de ce recommandé. Monsieur Lambert s'est présenté à moi et me montrant ce courrier et en le détruisant en mille morceaux. --------------------

-------------Par ailleurs, j'ai appris que Monsieur LAMBERT François avait déféqué à plusieurs reprises sur le pourtour de la lunette des W.C. communs et même sur le sol des W.C. empêchant. par ce fait les autres locataires à utiliser ces communs. ------------

-------La cuisine commune est également dans un état désastreux d'insalubrité

----------- J'ai fuit remarquer à Monsieur LAMBERT ces faits et j'ai failli prendre des coups.-----------

------La vie devient intenable pour mes locataires et pour moi-même qui, à 72 ans n'ai plus les moyens de répondre physiquement à cet individu qui prend à chaque fois le dessus en se montrant menaçant. Je n'en peux plus et sur les conseils de mon fils Lucien, je viens à vous pour régler ce grave problème. Je suis continuellement sur le qui vive et j'ai même peur de sortir et de rencontrer cet individu au rez-de-chaussée.---------------

------ Pour montrer que je ne ment pas, je vous demande de passer à mon domicile et de constater par vous même l'état d'insalubrité totale qui règne dans les parties communes du rez-de-chaussée. J'ai honte pour les autres locataires et pourtant je suis impuissant.-----------------

-------Je dépose plainte contre LAMBERT François pour les gifles qu'il m'a données, pour ses menaces verbales et pour ses intrusions à mon domicile.;

Le déclarant, L'enquêteur de police,